Biographie :

3 cheminements composent le parcours de Laure Molina

Cheminement géographique : Laure Molina a vécu dans 6 cultures différentes entre 1996 et 2010. Elle a composé un mode être muticulturel, ce tissage représente la base de son parcours artistique et se matérialise dans l'étape 4 de son travail artistique.

Cheminement artistique : Développement d'un travail artistique par étape, à ce jour 11 étapes existent dont 10 visibles et présentées sur ce site. Les techniques sont multiples. Les étapes 1 à 3 constituent la base, avec le séjour multiculturel cité plus haut. De l'étape 4 à 9, est élaboré un travail plastique autour de l'irisation et du changement de dimension, prenant pour point commun l'intégration du spectateur dans le processus créatif, ainsi que la figure de l'arbre. Dans l'étape 10 et 11, développement d'une force contraire à toutes les étapes précédentes, exposition d'un système, d'une culture post-coloniale au delà des frontières et nationalités, avec présentation de toutes ses formations.

Cheminement entre les savoirs et les pouvoirs : Exploration économique et politique, expériences directes au travers de missions et contrats temporaires dans les hautes directions de l'économie et récemment au gouvernement, le temps que la trajectoire du travail artistique se réalise.

Laure Molina met au même niveau le fait de créer une pièce artistique dans l'atelier, de structurer le temps d'un directeur, ou de lire de tous les dossiers en cours d'une structure constituant la société. Avoir accès à la source directe de l'information, lui paraît fondamentale. La communication des média, de la presse n'est pas suffisante et même tronquée parfois. On ne peut pas élaborer de systèmes efficaces sans connaître celui en place.